À propos de Philip Van Avermaet Photographie

tout a commencé en avril 1977 …

quand j’ai reçu mon tout premier appareil photo, le Kodak 155-X

Philip Van Avermaet est né à Zele, en Belgique, en 1965, comme fils d’un boulanger. Deux de ses oncles étaient des photographes fanatiques, l’un d’eux, son oncle François, avait son propre studio de photographie où il a développé ses photos en noir et blanc, puis plus tard aussi en couleurs.

Philip a reçu son premier “appareil photo” en avril 1977 à l’âge de 12 ans. C’était le Kodak Instamatic 155-X avec les fameux “flashcubes” (Ces flashcubes ont été déclenchés par une minuscule charge explosive qui créait un flash lumineux) .

De nombreuses années se sont écoulées jusqu’à ce qu’il achète son premier appareil photo reflex, en 1988. Il s’agissait du Minolta Dynax 7000i – SLR 35 mm.

Le pas vers la photographie numérique n’est venu qu’en 2005 avec son premier appareil photo Nikon, c’était le très basique D3000.

En 2013, lors d’un de ses séjours en Andalousie, au sud de l’Espagne, il a visité le musée de Pablo Picasso à Malaga. Peu de temps après, il a commencé à s’intéresser davantage à la photographie artistique et l’art en général. En juin 2013, il a acheté le Nikon D7000 et a ajouté en novembre de la même année le Nikon D800, son premier véritable appareil photo professionnel. En mars 2014, il s’est rendu à Dubaï pour la Dubai Art Week et a également visité Alserkal Avenue. La même année, il entre en contact avec Swiss Art Gate UAE, et l’idée grandit pour une exposition aux Emirats Arabes Unis.

Sa première exposition aux Emirats Arabes Unis a ouvert ses portes en juin 2015 à l’hôtel Yas Viceroy à Abu-Dhabi. D’autres ont suivi dans plusieurs hôtels cinq étoiles à Dubaï et Abu-Dhabi et ce jusqu’au début de 2019.

En 2018, il a commencé avec le Nikon D850, un appareil photo de 46 mégapixels.

“La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer.” (Antoine de Saint-Exupery)

Philip Van Avermaet est né à Zele, en Belgique, en 1965, comme fils d’un boulanger. Deux de ses oncles étaient des photographes fanatiques, l’un d’eux, son oncle François, avait son propre studio de photographie où il a développé ses photos en noir et blanc, puis plus tard aussi en couleurs.

Philip a reçu son premier “appareil photo” en avril 1977 à l’âge de 12 ans. C’était le Kodak Instamatic 155-X avec les fameux “flashcubes” (Ces flashcubes ont été déclenchés par une minuscule charge explosive qui créait un flash lumineux) .

De nombreuses années se sont écoulées jusqu’à ce qu’il achète son premier appareil photo reflex, en 1988. Il s’agissait du Minolta Dynax 7000i – SLR 35 mm.

Le pas vers la photographie numérique n’est venu qu’en 2005 avec son premier appareil photo Nikon, c’était le très basique D3000.

En 2013, lors d’un de ses séjours en Andalousie, au sud de l’Espagne, il a visité le musée de Pablo Picasso à Malaga. Peu de temps après, il a commencé à s’intéresser davantage à la photographie artistique et l’art en général. En juin 2013, il a acheté le Nikon D7000 et a ajouté en novembre de la même année le Nikon D800, son premier véritable appareil photo professionnel. En mars 2014, il s’est rendu à Dubaï pour la Dubai Art Week et a également visité Alserkal Avenue. La même année, il entre en contact avec Swiss Art Gate UAE, et l’idée grandit pour une exposition aux Emirats Arabes Unis.

Sa première exposition aux Emirats Arabes Unis a ouvert ses portes en juin 2015 à l’hôtel Yas Viceroy à Abu-Dhabi. D’autres ont suivi dans plusieurs hôtels cinq étoiles à Dubaï et Abu-Dhabi et ce jusqu’au début de 2019.

En 2018, il a commencé avec le Nikon D850, un appareil photo de 46 mégapixels.

“La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer.”(Antoine de Saint-Exupery)

Ma vision

Bien plus que de la photographie

En photographie, les travaux ne sont pas terminés lorsque la photo est prise, au contraire, c’est à ce moment que le vrai travail commence avec l’apport de la vue personnelle et de l’inspiration artistique du photographe.

Retouche photo

L’apport artistique

La retouche photo est une partie importante du processus photographique, changeant les couleurs, le contraste, … 

C’est le moment où une image “simple” peut devenir une véritable œuvre d’art.

Ma vision

Bien plus que de la photographie

En photographie, les travaux ne sont pas terminés lorsque la photo est prise, au contraire, c’est à ce moment que le vrai travail commence avec l’apport de la vue personnelle et de l’inspiration artistique du photographe.

La retouche photo

L’apport artistique

La retouche photo est une partie importante du processus photographique, changeant les couleurs, le contraste, … 

C’est le moment où une image “simple” peut devenir une véritable œuvre d’art.

Quelques oeuvres

0
Portrait artistique
Philip,Van Avermaet,Fine Art,Art Photography, Art,Philip Van Avermaet Photography,Philip Van Avermaet,limited edition
0
Photographie d’art
Jardin,botanico,la concepción,Malaga,Philip Van Avermaet,photography,macro,macrophotography
0
La nature

Cette page est également disponible en: English Español